La Becque Résidences Calendrier Archives

Programme principal de résidence

Les participants à notre Programme principal de résidence seront sélectionnés à l’échelle mondiale par un jury d’experts transdisciplinaire. Le programme s’adresse aussi bien aux artistes confirmés qu’aux jeunes talents en devenir.

Le programme de résidence accorde une attention particulière aux projets explorant les interactions entre la nature et la technologie, deux notions qui sont plus que jamais entrelacées et au cœur des préoccupations contemporaines.

Terrain de jeu volontairement large, ce nexus thématique ouvre des chemins d’exploration aussi variés que stimulants – par exemple: documenter ce qui constitue l’«anthropocène» et qui le compose; utiliser des outils technologiques pour documenter et transcrire des environnements naturels dans une démarche artistique; explorer de nouvelles intersections où la technologie devient partie intégrante de notre environnement naturel, et réciproquement.

 

Prochain appel à candidature : mars 2021

 

– CONDITIONS DE PARTICIPATIONS ET LIGNES DIRECTRICES

– FAQ

Le Jury :

Alexandre Babel Percussionniste et compositeur

Alexandre Babel (né en 1980) est un compositeur, batteur et percussionniste suisse basé à Berlin. Il s’engage dans de multiples directions qui englobent la musique contemporaine, la musique expérimentale et les performances multidisciplinaires. Son travail explore le son purement acoustique et brouille les frontières entre musique contemporaine et esthétique électronique, à travers des techniques instrumentales virtuoses. Directeur artistique de l’ensemble de percussion contemporaine Eklekto, il est également percussionniste principal de l’ensemble Kammerensemble Neue Musik Berlin de 2010 à 2019, batteur du groupe noise-rock Sudden Infant et co-fondateur du collectif de performance Radial. Ses compositions ont été jouées dans divers lieux et festivals, dont Oberlin University, le Festival Archipel à Genève, l’Eyedrum Gallery à Atlanta et le Mozarteum à Salzbourg. Il a enseigné à l’Université de Berlin, à la HEM de Genève, à l’Université de Melbourne et à l’Universität der Künste de Berlin.

Patrick de Rham Directeur de l’Arsenic

Patrick de Rham (né en 1972) est le directeur du centre d’art scénique contemporain Arsenic, depuis 2017. Avant cela, il a dirigé pendant dix ans le festival interdisciplinaire Les Urbaines, dédié aux créations émergentes. Il a également créé et dirigé durant trois ans, sous mandat de l’Office fédéral de la culture, le symposium professionnel Post Digital Cultures, dédié aux rapports entre les arts contemporains et les médias numériques. Il est régulièrement expert pour des jurys et commissions en arts comme, entre autres, les Swiss Dance Days, la Corodis, PREMIO, la Fondation Irène Raymond ou Pro Helvetia pour l’appel à projets de coopération interdisciplinaire dans le domaine des nouveaux médias. Il a été le premier président de l’association Particimedia, chapeautant entre autres la structure de médiation culturelle Culturadio. Avant d’être actif dans le domaine de l’art, il a travaillé comme réalisateur sonore à la RTS-Radio Suisse Romande entre 1995 et 2007.

Latifa Echakhch Artiste

D’origine franco-marocaine, Latifa Echakhch (née en 1974) vit et travaille en Suisse depuis 2012. Diplômée de l’École nationale supérieure d’arts de Cergy-Pontoise et de l’École nationale des beaux-arts de Lyon, elle est représentée par les galeries Kamel Mennour (Paris/Londres), Kaufmann Repetto (Milan/New York), Dvir Gallery (Tel-Aviv/Bruxelles) et Metro Pictures (New York). Elle a participé à l’exposition centrale de la Biennale de Venise en 2011 et a obtenu le prix Marcel-Duchamp en 2013, ainsi que le Zurich Art Prize en 2015. À travers ses installations interdisciplinaires, elle est reconnue pour l’équilibre, entre force et fragilité, de son langage visuel, insérant des éléments surréalistes et conceptuels, ainsi que pour l’importance des symboles, qu’elle conjugue elle-même entre «politique et poésie».

Jean-Paul Felley Curateur, directeur de l’EDHEA

Historien d’art formé à l’Université de Genève et commissaire d’expositions, Jean-Paul Felley (né en 1966) dirige l’édhéa – école de design et haute école d’art du Valais, depuis juin 2018. Dès 1989, il organise des expositions d’architecture, de design et d’art contemporain. En 1994, Jean-Paul Felley et Olivier Kaeser fondent Attitudes, une association indépendante d’art contemporain basée à Genève, par le biais de laquelle il organise des expositions en Suisse, en Europe, ainsi qu’en Amérique latine et au Liban. De 2008 à 2018, il dirige, également avec Olivier Kaeser, le Centre culturel suisse de Paris, qui dépend de la Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia.

Sabine Himmelsbach Directrice de la HeK, Bâle

Depuis mars 2012, Sabine Himmelsbach (née en 1966) est la directrice de la HeK Haus der elektronischen Künste Basel. Après des études d’histoire de l’art à Munich, elle travaille, entre 1993 et 1996, dans des galeries de Munich et de Vienne, puis comme coordinatrice de projet, notamment pour le festival Steirischer Herbst à Graz en Autriche. En 1999, elle devient directrice du programme d’exposition au ZKM | Center for Art and Media de Karlsruhe. De 2005 à 2011, elle est active comme directrice artistique de la Edith-Russ-Haus for Media Art à Oldenburg en Allemagne. Parmi ses projets d’exposition, on compte Fast Forward en 2003, Coolhunters en 2004, Ecomedia en 2007, MyWar en 2010 et Culture(s) of Copy en 2011. En 2011, elle organise gateways. Art and Networked Culture pour le musée Kumu Art Museum de Tallinn. À la HeK de Bâle, elle a organisé, entre autres, les expositions Sensing Place en 2012, Semiconductor: Let There be Light en 2013, Ryoji Ikeda en 2014, Poetics and Politics of Data en 2015, Rafael Lozano-Hemmer: Preabsence en 2016, unREAL en 2017 et Lynn Hershman Leeson: Anti-Bodies en 2018. En tant qu’auteure et maître de conférences, elle se consacre à des thèmes liés aux arts médiatiques et à la culture numérique.

Tamara Jenny-Devrient Chargée de production indépendante

Tamara Jenny-Devrient (née en 1974) travaille en tant que responsable de production pour des projets artistiques depuis de nombreuses années en Suisse et à l’étranger. Elle a notamment collaboré avec la Fondation Cartier pour l’art contemporain à Paris et le Hammer Museum à Los Angeles sur différents projets, puis pendant sept ans pour le Festival Images Vevey. Son parcours professionnel lui a permis d’acquérir une solide expérience dans la production d’installations monumentales et d’événements dans l’espace public. Elle travaille actuellement en freelance et effectue divers mandats pour des institutions culturelles de la région lémanique. Elle est également la vice-présidente du conseil de la Fondation Françoise Siegfried-Meier.

Elise Lammer Curatrice et critique d’art

Elise Lammer (née en 1981) vit et travaille à Bâle. Elle a suivi une formation artistique à Barcelone et est titulaire d’un MFA en curation de Goldsmiths College à Londres.

Depuis 2015, elle est la directrice et fondatrice d’Alpina Huus, une plateforme de recherche active au sein d’institutions artistiques internationales, dédiée à l’étude des rapports entre performance et espace domestique. Elle est actuellement la commissaire du programme annuel de films et de performances DAMA au Palazzo Birago di Borgaro à Turin, et de SCREEN, une plateforme d’ArtViewer proposant des films d’artistes en ligne. Entre 2014 et 2019, elle a été curatrice au Kunstverein SALTS à Birsfelden. Ses écrits et ses recherches sur l’art, la performance et la video d’art ont été publiés dans des magazines et des catalogues internationaux, contribuant régulièrement aux magazines CURA. et Mousse. En tant qu’artiste, commissaire et critique, elle a participé à des expositions et des projets dans de nombreuses institutions d’art, notamment au Centre Culturel Suisse à Paris, au Garage Museum of Contemporary Art à Moscou, à l’Institut Suisse de Rome ; au MAMCO à Genève, au Schinkel Pavillon à Berlin, au Goethe Institut de Pékin/Hong Kong, ainsi qu’au MCBA à Lausanne. Grâce à un projet de recherche de trois ans, elle développe depuis 2018 un jardin en hommage à Derek Jarman à La Becque.

Luc Meier Directeur de La Becque

Originaire de Vevey, Luc Meier (né en 1981) a étudié les Relations internationales à Genève. Il a ensuite passé plus de dix ans à l’étranger, en collaborant à des projets culturels au Japon et aux Etats-Unis. De 2008 à 2012, il développe le programme art-technologie commun à swissnex San Francisco et à la Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia, programme qu’il dirige depuis San Francisco. De retour en Suisse en 2013, il coordonne le développement curatorial d’ArtLab à l’EPFL/Ecole polytechnique fédérale de Lausanne et en est le directeur des programmes jusqu’en juin 2018. Initiative architecturale et programmatique, ArtLab a pour ambition de réunir art, science et technologie dans une infrastructure d’exposition conçue avec l’architecte Kengo Kuma. Depuis août 2018, il est le directeur de La Becque | Résidence d’artistes.

Stefano Stoll Directeur du Festival Images Vevey

Stefano Stoll (né en 1974) est le directeur du Festival Images Vevey. Depuis 2008, il a spécialisé cette biennale d’arts visuels dans les installations monumentales en plein air. Tous les deux ans, la manifestation propose des projets photographiques réalisés sur mesure dans les rues, les parcs, le lac et sur les façades mais aussi dans les musées et galeries de la ville, présentant des artistes tels que Cindy Sherman, Christian Marclay, Hans-Peter Feldmann, Paul Fusco, René Burri, Lee Friedlander, Alex Prager, JR, Martin Parr ou encore Alec Soth. Dans ce cadre, il gère également l’Espace Images Vevey, un off space dédié à la photographie contemporaine, ainsi que le Grand Prix Images Vevey, l’une des plus anciennes bourses d’aide à la création photographique d’Europe. Au cours de ses études, il a participé aux débuts des Journées photographiques de Bienne en tant que codirecteur de 1998 à 2002. Il a ensuite intégré la direction artistique de l’Exposition nationale suisse EXPO.02 avant de prendre en charge le Service des affaires culturelles de la ville de Vevey jusqu’en 2015. Il est régulièrement invité comme membre de jurys internationaux comme le Paul Huf Award à Amsterdam, qu’il a présidé en 2014. En tant qu’auteur, il est membre d’AICA Press et écrit sur la politique culturelle, l’art et la photographie.

Résidences Satellites

La Becque soutient également des projets à long terme d’artistes basés en Suisse ou dans la région en leur proposant une résidence adaptée aux besoins de leur projet.

Les propositions retenues pour ces résidences satellites traitent des thématiques abordées par le Programme Principal de Résidence, à savoir les interactions entre la nature et la technologie.

RÉSIDENTS 2020

Yann Gross Aladin Borioli

ECAL

La Becque s’allie à l’ECAL/Ecole cantonale d’art de Lausanne et propose un nouveau format de résidence pour accueillir des artistes et intervenants de renom. Première coopération entre La Becque et une école d’art et de design, l’initiative offre l’opportunité aux résidents invités de mener un projet personnel à La Becque, tout en intervenant au sein des différents départements de l’ECAL le temps d’un semestre complet.

 

Plus d’informations concernant ce partenariat sur le SITE DE L’ECAL

EXECAL

Le programme Résidence EXECAL à La Becque a pour but d’encourager les projets de recherche et l’excellence de la relève en art et en design. Il offre l’opportunité à trois diplômés de l’ECAL/Ecole cantonale d’art de Lausanne de participer chacun-e à une résidence de quatre semaines, explorant les axes thématiques principaux de La Becque, soit les intersections entre nature, environnement et technologie.

 

Plus d’informations concernant ce partenariat sur le SITE DE L’ECAL 

COINCIDENCIA

COINCIDENCIA est un programme d’échanges culturels entre la Suisse et l’Amérique du Sud initié et organisé par la Fondation culturelle suisse Pro Helvetia.

Le partenariat avec La Becque vise à offrir chaque année deux résidences de trois mois à des artistes vivant en Amérique du Sud. La résidence s’adresse à toutes les disciplines artistiques, dans la mesure où le projet développé à La Becque propose un lien fort avec les notions de nature, de territoire et/ou de technologie.

EYEBEAM

Rapid Response for a Better Digital Future est un programme créé à partir du désir écrasant de faire entendre la voix des artistes en temps de crise et d’effondrement du système. L’initiative a rapidement émergé des conversations qui ont eu lieu au début de la pandémie mondiale, lorsque Eyebeam a interrompu sa résidence phare pour la première fois de son histoire et a fermé son espace physique afin de soutenir les efforts de la ville de New York pour contenir la Covid-19.

Eyebeam et La Becque sont des organisations aux vues similaires qui soutiennent des pratiques artistiques visionnaires. Elles se sont réunies cette année pour proposer trois anciens résidents de leurs organisations respectives au sein du groupe de travail Rapid Response, grâce au généreux soutien de swissnex Boston / New York.

Résidents 2020

Aladin Borioli

EDHEA

Notre programme de partenariat développé avec l’EDHEA – École de design et haute école d’art du Valais propose deux résidences par an, d’une durée d’un mois et demi chacune, à des artistes fraîchement diplômés de l’école. Ceux-ci pourront bénéficier de l’encadrement de La Becque et des échanges avec nos autres résidents pour consolider leurs pratiques.