APPEL À CANDIDATURE

L’appel à candidature pour le Principal Programme de Résidence est prolongé jusqu’au 21 octobre 2018 !

FAQ

Découvrez les membres du jury :

Alexandre Babel

Percussionniste et compositeur

Alexandre Babel est un compositeur, batteur et percussionniste suisse basé à Berlin.
Il s’engage dans de multiples directions qui englobent la musique contemporaine, la musique expérimentale et les performances multidisciplinaires. Son travail explore le son purement acoustique et brouille les frontières entre musique contemporaine et esthétique électronique, à travers des techniques instrumentales virtuoses.
Alexandre Babel est le directeur artistique de l’ensemble de percussion contemporaine Eklekto. Il est également percussionniste principal de l’ensemble Kammerensemble Neue Musik Berlin, batteur du groupe noise-rock Sudden Infant et co-fondateur du collectif de performance Radial. Ses compositions sont jouées dans divers lieux et festivals, dont Oberlin University, le festival Archipel à Genève, l’Eyedrum Gallery à Atlanta et le Mozarteum à Salzburg. Il a enseigné à l’Université de Berlin, à la HEM de Genève, à l’Université de Melbourne et à l’Universität der Künste de Berlin.

Crédit photo : Martin Baumgartner

Alexandre Babel

Percussionniste et compositeur

Elise Lammer

Curatrice et critique d’art – Institut Kunst HGK FHNW Basel, HEAD-Genève, SALTS Basel

Elise Lammer (vit et travaille à Bâle et Berlin) a commencé son parcours à l’Académie des Beaux-Arts de Barcelone, avant d’obtenir un Master en études curatoriales de l’université Goldsmiths de Londres.
Elle est curatrice à l’espace SALTS à Bâle, et la fondatrice de Kunsthalle Roveredo, un projet annuel de résidence artistique se tenant aux Grisons. De 2014 à 2016, elle était chargée d’expositions à APRA, la Fondation Adrian Piper lors de la préparation de la rétrospective de l’artiste au MoMA. En tant que curatrice, artiste et auteure, elle a participé à des expositions dans de nombreuses institutions nationales et internationales, notamment au Kunsthaus Glarus, Istituto Svizzero di Roma (Rome); MAMCO (Genève); Schinkel Pavillon (Berlin); au Goethe Institut (Beijing, Hong Kong); à South London Gallery (Londres), et au Centre culturel suisse (Paris). Elle est enseignante invitée à la HEAD – Haute Ecole d’Art et de Design, Genève et à l’Institut Kunst de l’Université des Arts de Bâle.
En tant que critique, elle contribue régulièrement à Spike Magazine, Frieze, l’Officiel Art.

Elise Lammer

Curatrice et critique d’art – Institut Kunst HGK FHNW Basel, HEAD-Genève, SALTS Basel

Jean-Paul Felley

Curateur, directeur de l’Ecole cantonale d’art du Valais – ECAV

Historien d’art formé à l’Université de Genève et commissaire d’exposition, Jean-Paul Felley dirige l’ECAV, Ecole cantonale d’art du Valais, depuis juin 2018.
Dès 1989, il organise des expositions d’architecture, de design et d’art contemporain. En 1994, il fonde avec Olivier Kaeser Attitudes, une association indépendante d’art contemporain basée à Genève, par le biais de laquelle il organise des expositions en Suisse, en Europe, ainsi qu’en Amérique latine et au Liban. De 2008 à 2018, il dirige, également avec Olivier Kaeser, le Centre culturel suisse de Paris, qui dépend de la Fondation suisse pour la culture, Pro Helvetia.

Crédit photo : Pablo Felley

Jean-Paul Felley

Curateur, directeur de l’Ecole cantonale d’art du Valais – ECAV

Latifa Echakhch

Artiste

Artiste conceptuelle franco-marocaine installée à Martigny (Suisse), Latifa Echakhch est diplômée de l’École nationale supérieure d’arts de Cergy-Pontoise et de l’École nationale des beaux-arts de Lyon. Elle a participé à la Biennale de Venise en 2011 et a obtenu le prix Marcel-Duchamp en 2013. « Son œuvre, entre surréalisme et conceptualisme, questionne avec économie et précision l’importance des symboles et traduit la fragilité du modernisme » a estimé Alfred Pacquement, président du jury, directeur du Musée national d’art moderne (Centre Pompidou). Elle est représentée par la galerie Kamel Mennour à Paris, la galerie Eva Presenhuber à Zurich et la galerie Dvir Gallery à Tel-Aviv.

Latifa Echakhch

Artiste

Luc Meier

Directeur de La Becque

Né à Vevey, Luc Meier a étudié les Relations internationales à Genève. Il a ensuite passé plus de dix ans à l’étranger, en collaborant à des projets culturels au Japon et aux Etats-Unis. De 2008 à 2012, il développe le programme art-technologie commun à swissnex San Francisco et à la Fondation culturelle suisse Pro Helvetia, programme qu’il dirige depuis San Francisco.
De retour en Suisse en 2013, il coordonne le développement curatorial d’ArtLab à l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) et en est le directeur des programmes jusqu’en juin 2018. Une initiative architecturale et programmatique, ArtLab a pour ambition de réunir art, science et technologie dans une infrastructure d’exposition conçue avec l’architecte Kengo Kuma.
Depuis août 2018, Luc Meier est le directeur de La Becque | Résidence d’artistes.

Luc Meier

Directeur de La Becque

Sabine Himmelsbach

Directrice de la Haus der elektronischen Künste – HEK, Basel

Depuis mars 2012, Sabine Himmelsbach est la directrice de la HeK (Maison des Arts Électroniques de Bâle). Après des études d’histoire de l’art effectuées à Munich, elle travaille, entre 1993 et 1996, pour différentes galeries de Munich et de Vienne, et devient par la suite coordinatrice de projet, notamment pour le Steirischer Herbst Festival à Graz, en Autriche. En 1999, elle devient directrice du programme d’exposition au ZKM | Center for Art and Media de Karlsruhe. De 2005 à 2011, elle est active comme directrice artistique de la Edith-Russ-Haus for Media Art à Oldenburg, Allemagne. Ses projets d’exposition comprennent alors “Fast Forward” (2003); ‘Coolhunters’ (2004); ‘Ecomedia’ (2007); ‘MyWar’ (2010) et ‘Culture(s) of Copy’ (2011). Elle organise ‘gateways. Art and Networked Culture’ pour le musée Kumu Art Museum de Tallinn en 2011. À la HeK de Bâle, ses expositions incluent, entre autres, ‘Sensing Place’ (2012), ‘Semiconductor: Let There be Light’ (2013), ‘Ryoji Ikeda’ (2014), ‘Poetics and Politics of Data’ (2015), ‘Rafael Lozano-Hemmer: Preabsence’ (2016), ‘unREAL’ (2017) et ‘Lynn Hershman Leeson: Anti-Bodies’ (2018). En tant qu’auteure et maître de conférence, elle se consacre à des thèmes liés aux arts médiatiques et à la culture numérique.

Crédit photo : Christian Knoerr

Sabine Himmelsbach

Directrice de la Haus der elektronischen Künste – HEK, Basel

Stefano Stoll

Directeur du Festival Images Vevey

Stefano Stoll est le directeur du Festival Images à Vevey, Suisse. Depuis 2008 il a spécialisé cette biennale d’arts visuels dans les installations monumentales en plein-air. Tous les deux ans elle propose des projets photographiques réalisés sur mesure dans les rues, les parcs, le lac et sur les façades mais aussi dans les musées et galeries de la ville, par des artistes tels que Cindy Sherman, Christian Marclay, Hans-Peter Feldman, Paul Fusco, René Burri, Lee Friedländer, Alex Prager, JR, Martin Parr ou encore Alec Soth. Dans ce cadre, il gère également un « off space » dédié à la photographie contemporaine (Espace Images Vevey) ainsi que le Grand Prix Images Vevey, l’une des plus anciennes bourses d’aide à la création photographique d’Europe. Au cours de ses études, il a participé aux débuts des Journées photographiques de Bienne en tant que codirecteur de 1998 à 2002. Il a ensuite intégré la direction artistique de l’Exposition nationale suisse EXPO.02 avant de prendre en charge le service des affaires culturelles de la ville de Vevey jusqu’en 2015. Il est régulièrement invité comme membre de jurys internationaux comme le Paul Huf Award (Amsterdam), qu’il a présidé en 2014. En tant qu’auteur, il est membre d’AICA Press et écrit sur la politique culturelle, l’art et la photographie.

Stefano Stoll

Directeur du Festival Images Vevey

Tamara Jenny-Devrient

Chargée de production indépendante, membre du Conseil de la Fondation Françoise Siegfried Meier

Tamara Jenny-Devrient travaille en tant que responsable de production pour des projets artistiques depuis de nombreuses années en Suisse et à l’étranger.
Elle a notamment collaboré avec la Fondation Cartier pour l’art contemporain à Paris et le Hammer Museum à Los Angeles sur différents projets. Elle a ensuite travaillé pendant sept ans pour le Festival Images Vevey.
Son parcours professionnel lui a permis d’acquérir une solide expérience dans la production d’installations monumentales et d’événements dans l’espace public.
Elle travaille actuellement en freelance et effectue divers mandats pour des institutions culturelles de la région lémanique.

Crédit photo : Charles Frôté

Tamara Jenny-Devrient

Chargée de production indépendante, membre du Conseil de la Fondation Françoise Siegfried Meier

Vincent Baudriller

Directeur du Théâtre de Vidy Lausanne

Texte à venir

Vincent Baudriller

Directeur du Théâtre de Vidy Lausanne

PARTENARIATS

En plus de son Programme de Résidence Principal, La Becque lancera en 2019 deux premiers partenariats de résidence, avec Pro Helvetia et l’ECAL respectivement.

La Becque initiera un partenariat avec la Fondation culturelle suisse Pro Helvetia et le programme d’échange culturel avec l’Amérique du Sud initié par celle-ci, Coincidencia.

Effectif dès 2019, La Becque proposera chaque année deux résidences destinées aux artistes originaires des pays partenaires au programme, soit l’Argentine, le Brésil, le Chili et la Colombie. Les candidats retenus, sélectionnés par Pro Helvetia et La Becque, résideront sur notre site pour un total de 6 mois par an (2 résidences de 3 mois).

Le premier appel à candidatures pour les résidences Coincidencia est disponible sur le site web du programme.

Notre partenariat avec l’ECAL / Ecole cantonale d’art de Lausanne débutera également en 2019. Les détails de cette collaboration seront dévoilés début novembre.

LA VOCATION

La Résidence d’artistes La Becque se destine à recevoir des créateurs et des créatrices de tous horizons culturels et artistiques. Ils pourront bénéficier d’un cadre création exceptionnel propice à la réalisation du projet artistique pour lequel ils auront été sélectionnés.

Le programme de résidence principal de La Becque, dont les participants seront choisis par un jury d’experts transdisciplinaires sur la qualité de leurs parcours comme du projet spécifique qu’ils proposeront, s’adresse à des praticiens confirmés comme à de jeunes artistes au fort potentiel de développement.

La Becque s’associera également à des collectivités et partenaires divers, internationaux et suisses, pour développer en coopération étroite avec eux des programmes de résidence spécifiques. Elle ambitionne notamment de s’associer aux écoles d’art – arts visuels, design, arts vivants – du réseaux des Hautes écoles spécialisées de Suisse occidentale (HES-SO) pour développer des programmes destinés à accompagner le développement de la relève artistique d’excellence.

La Becque apportera une attention particulière aux projets artistiques explorant des thèmes liés à la nature et à la technologie, notions de notre contemporanéité de plus en plus incontournables et indissociables, pouvant alimenter toutes les disciplines du champ artistique.

LE SITE

Située sur les rives du lac Léman entre Vevey et Montreux, le site de la Résidence d’artistes La Becque abrite dans son grand jardin sauvage quatre pavillons indépendants comprenant chacun deux appartements modulables. Un bâtiment collectif, situé à l’entrée du domaine, propose une bibliothèque, un espace événementiel pouvant recevoir une centaine d’invités, ainsi que quatre ateliers de 30 m2 chacun. Un dernier bâtiment complète le site : il comprend des espaces de travail et d’appoint supplémentaires, les locaux de l’administration de la Résidence, et de quatre chambres équipées facilitant notamment les séjours à court-terme. 

A proximité immédiate des villes de Vevey et de Montreux, La Becque est également à moins de 30 minutes de Lausanne, et à une heure de Genève, tandis que les autres pôles culturels et naturels de Suisse sont facilement accessibles depuis la Riviera vaudoise. 

LA FONDATION

C’est sous l’égide de la Fondation Françoise Siegfried Meier que la Résidence d’artiste La Becque voit le jour.

Violoniste de renom née en 1914, Françoise Siegfried Meier n’a cessé de cultiver les échanges avec les artistes de son temps. De nature généreuse et passionnée, elle a souhaité apporter un soutien durable à nombre d’organisations et institutions publiques en créant une fondation qui porte son nom.

Très attachée au domaine familial, Françoise Siegfried Meier a voulu que cette terre de son enfance où, tout au long de sa vie elle avait pris l’habitude de se ressourcer, soit consacrée à la création. La résidence d’artistes La Becque trouve donc tout naturellement sa place dans cet écrin de nature inspirant tant la créativité que les échanges.

Conseil de fondation:

Guy Nicollier, Président

Jean Nicollier, Vice-président

Thomas Scheurer , Trésorier

Tamara Jenny-Devrient, Membre

François Margot, Membre

L’ÉQUIPE

Afin de développer cet important projet de résidences, le Conseil de Fondation a choisi Luc Meier pour son parcours riche et varié, son réseau suisse et international et son expérience dans la mise en place de programmes transdisciplinaires originaux.

Luc Meier, Direction générale

Graziella Torrigiani, administration et production

Manon Briod, collaboratrice

Pierre-Yves Mingard, intendant

 

CONTACT

La Becque
Résidence d’artistes
Chemin de la Becque 1
1814 La Tour-de-Peilz

info@labecque.ch

NEWSLETTER

Projection


'An invitation to disappear'
Film de Julian Charrière, 2018


Garden

Friday 14: 21:00-22:15
Saturday 15: 20:00-22:00

In spring 1815, Indonesian volcano Tambora erupts - a deflagration equal to 170’000 Hiroshima bombs, and the onset of a drastic disruption of global climate change: Europe, notably, suffers a significant drop in temperature in the years that follow, with chain reactions being felt all the way to the Alps. When artist Julian Charrière climbs Tambora with a new project in mind, the vast palm tree plantations below caught his attention. Indeed, the area is now home to the world’s biggest palm oil production. The forests that originally made up the area have been replaced by a natural factory, one that generates important greenhouse emissions. In this mock-natural ecosystem, Charrière stages and films a human, technoid intervention - a rave party that the films slowly circles in and out of. “An Invitation to Disappear” stages a pagan rite amidst a nature permanently hybridized. Shown at Art Basel’s Art Parcours in June 2018 and since then at the Musée de Bagnes, “An Invitation to Disappear” will be screened at La Becque two weeks before the release of Charrière’s collaborative LP with electronic producer Ed Davenport (Inland), who also performs during our opening weekend. Born in Morges and based in Berlin, Julian Charrière is a French-Swiss artist whose work bridges the realms of environmental science and cultural history. He is a graduate of ECAV (Ecole cantonale d’art du Valais) and the Institut für Raumexperimente in Berlin, where he studied under the guidance of Olafur Eliasson. Marshaling performance, sculpture and photography. His projects often stem from fieldwork in remote locations with acute geophysical identities – such as volcanoes, ice-fields and radioactive sites. To date, his works has explored post-romantic constructions of ‘nature’, and staged tensions between deep or geological timescales and those relating to mankind.


You have Successfully Subscribed!